IFLA

As of 22 April 2009 this website is 'frozen' in time — see the current IFLA websites

This old website and all of its content will stay on as archive – http://archive.ifla.org

IFLANET home - International Federation of Library Associations and InstitutionsAnnual ConferenceSearchContacts

60th IFLA General Conference - Conference Proceedings - August 21-27, 1994

Diffusion des résultats de la recherche en sciences de l'information dans trois revues québécoises

Paulette Bernhard
Professeur agrégée, École de bibliothéconomie et des sciences de l'information, Université de Montréal, avec la collaboration de Louise Lambert, assistante de recherche.


ABSTRACT

On présente une analyse de contenu de trois revues québécoises en sciences de l'information : Archives (1969 1990/91), Argus (1971/72-1990) et Documentation et bibliothèques (1973-1990), en vue d'identifier le nombre et la proportion de TEXTES DE RECHERCHE publiés durant les périodes considérées (soit les Articles de trois pages et plus, de même que les Résumés de thèses et de mémoires). L'indicateur retenu d'un TEXTE DE RECHERCHE est la mention de l'utilisation d'une méthode de recherche. Les autres catégories de textes considérées sont les ÉTATS DE LA QUESTION et les AUTRES TYPES DE TEXTES (Information; Opinion/réflexion). Les proportions de TEXTES DE RECHERCHE observées sont les suivantes, respectivement en nombre de textes et en nombre de pages : Documentation et bibliothèques : 18% et 12,28%; Argus : 15,4% et 10,43%; Archives : 7,4% et 7,67% Les autres éléments considérés pour les Articles de recherche sont : les sujets traités, le nombre moyen de pages, de références et de n otes, le nombre d'auteur(e)s par texte, le bassin des auteurs(e)s pour chaque revue et pour l'ensemble des trois revues, de même que les méthodes de recherche mentionnées. Ces résultats sont mis en relation avec ceux d'études similaires.


PAPER

Cadre général de la recherche

Le contenu de cette communication s'inscrit dans le cadre d'une recherche plus large intitulée Étude sur la communication des résultats de la recherche en sciences de l'information et sur leur perception et utilisation par les professionnels québécois de l'information documentaire, l'expression "sciences de l'information" étant comprise comme incluant la bibliothéconomie et l'archivistique. Cette recherche, subventionnée par le Fonds pour la formation de chercheurs et l'aide à la recherche (FCAR), s'articule autour des trois objectifs généraux suivants : 1) Évaluer le processus de communication des résultats de la recherche en sciences de l'information; 2) Examiner comment ces résultats son t perçus et utilisés par les professionnels québécois de l'information documentaire; 3) Étudier si les documents divulguant les résultats de la recherche sont adaptés aux besoins de ces professionnels. L'objectif 1) se subdivise en deux étapes visant, la première, à identifier les indicateurs de textes dits "de recherche" et, subséquemment, les méthodes de recherche les plus couramment utilisées en sciences de l'information et, la deuxième, à évaluer la proportion de textes présentant des résultats derecherche parus dans les trois principales revues québécoises du domaine, à savoir : Archives (1969-1990/91), Argus (1971/72-1990), et Documentation et bibliothèques (1973-1990). Nous faisons ici état des résultats obtenus lors de cette deuxième étape. Quant aux objectifs 2) et 3), ils ont donné lieu à deux entrevues de groupe et à la conduite d'une enquête auprès des professionnels québécois de l'information documentaire visant à d&eacu te;gager les perceptions qu'ils ont de la recherche, l'utilisation qu'ils font de ses résultats, ainsi que leurs besoins dans ce domaine. Les résultats correspondants seront diffusés ultérieurement.

Précisions d'ordre méthodologique

À la lumière de la revue des écrits relatifs aux méthodes de recherche en sciences de l'information, nous avons défini le TEXTE DE RECHERCHE comme un "faisant explicitement état d'une méthodologie et de résultats obtenus suite à son utilisation". Font partie de cette catégorie, d'une part, les articles ayant trois pages et plu s et, d'autre part, les résumés de thèses de doctorat et de mémoires de maîtrise qui, dans l'ensemble, ne dépassent guère une page. Pour les fins de cette analyse, deux autres catégories de textes ont été identifiées, à savoir : les ÉTATS DE LA QUESTION et les AUTRES TYPES DE TEXTES, ces derniers éta nt subdivisés en Textes d'information et en Textes d'opinion et de réflexion.

Distribution des textes de recherche par rapport aux autres textes

Le tableau de la page suivante présente la distribution globale en nombre de textes dans chaque catégorie:

RÈPARTITION GLOBALE DU CONTENU DES TROIS REVUES

ARCHIVES: Vol. 1-22: 1969-1990/91
ARGUS Vol. 1-19 : 1971/72-1990
DOC. ET BIBLIOTHÈQUES : Vol. 19-36 : 1973-1990

TEXTES DE RECHERCHE

Articles de recherche 26 (7,4%) 38 (11,5%) 48 (15,2%)

Résumés de thèses et de mémoires 13 ( 3,9%) 9 (2,8%)

Total TEXTES DE RECHERCHE 26 (7,4%) 51 (15,4%) 57 (18%)

ÉTATS DE LA QUESTION 7 (2%) 28 (8,4%) 23 (7,3%)

AUTRES TEXTES Textes d'information : 237 (67,5%) 177 (53,3%) 165 (52,2%) Textes d'opinion et de réflexion 81 (23,1%) 76 (22,9%) 71 (22,5%) Total AUTRES TEXTES 318 (90,6%) 263 (76,2) 236 (74,7%) TOTAL GÉNÉRAL 351 (100%) 332 (100%) 316 (100%) On observe cependant que cette distribution varie lorsque l'on évalue l'espace couvert en nombre de pages, déduction faite de celui attribué aux annonces publicitaires, ce qui donne les chiffres suivAnts pour les deux premières catégories de textes : ARCHIVES ARGUS DOC.ET BIBLIOTEQUESTEXTES DE RECHERCHE 442,5 (7,67%) 259,75 (10,43%) 413,25 (12,28%)ÉTATS DE LA QUESTION 141 (2,44%) 189 (7,59%) 260,34 ( 7,74%)

Autres aspects considérés en ce qui concerne les textes de recherche

Les sujets couverts

Les catégories de sujets les plus citées sont : les Types de documents/supports dans Archives, les Fonctions dans Argus et les Services dans Documentation et bibliothèques.

Le nombre moyen de pages (après déduction de l'espace réservé aux announces publicitaires)

Le nombre moyen de pages des articles de recherche est le suivant : 17 dans Archives, 6,75 dans Argus et 8,54 dans Documentation et bibliothèques. Ce nombre est globalement moins élevé que celui des Ètats de la question (soit, respectivement : 20,1; 6,83 et 11,39).

Le nombre moyen de références et de notes

Le nombre moyen de références et de notes des Articles de recherche est le suivant : 17,6 réf. et 31,1 notes dans Archives, 14 réf. et 15,8 notes dans Argus et 10,4 réf. et 13,8 notes dans Documentation et bibliothèques. Ce nombre est nettement moins élevé que dans les États de la question (soit, respectivement : 58,4 réf. et 103 notes; 31,5 réf. et 36,9 notes; et 26,3 réf. et 35,6 notes).

Le nombre d'auteur (s) par article

Le plus grande proportion des Articles de recherche ont été écrits par un ou une seul(e) auteur(e) soit, dans l'ordre décroissant d'importance : 78,7% dans Documentation et bibliothèques, 73,1% dans Archives et 62,2% dans Argus. Les textes écrits en collaboration sont surtout le fruit du travail de deux personnes.

Le bassin des auteurs

On décompte 141 auteur(e)s pour les 132 TEXTES DE RECHERCHE (Articles et Résumés), soit : 56 pour 50 textes dans Argus, 58 pour 56 textes dans Documentation et bibliothèques et 27 pour 26 textes dans Archives. Ce bassin est de 132 auteur(e)s lorsque l'on tient compte de l'ensemble des trois revues. Neuf personnes ont publié à la fois dans deux revues ( Argus et Documentation et bibliothèques), aucune dans les trois.

Les méthodes de recherche utilisées

Sur les onze méthodes de recherche mentionnées dans les 108 Articles de recherche et les 16 Résumés de thèses et de mémoires examinés, l'enquête a été utilisée plus que toutes les autres méthodes réunies, soit dans 65 Articles et 5 Résumés (56,5%); elle est suivie de très loin par la m&e acute;thode historique, citée dans 13 Articules et 3 Résumés (12,9%) et par l'analyse de contenu, citée dans 10 Articles (8,1%). Le détail par revue révèle que l'enquête domine dans les Articles de recherche parus dans Argus et dans Documentation et bibliothèques (64,9% et 68,6%), alors que c'est l'étude historique qui se trouv e en première place dans Archives (43,5%). Enfin, les méthodes autres que l'enquête sont plus variées dans les Résumés de thèses et de mémoires (publiés uniquement dans Argus et dans Documentation et bibliothèques) et sont présentes respectivement dans 70% et 66,7% des cas, par rapport à 30% et 33,3% dans les Arti cles.

Bilan

L'importance relative des TEXTES DE RECHERCHE publiés par Argus et par Documentation et bibliothèques est très comparable, puisque la première publie un nombre un peu plus faible de textes (15,4%) dont 37,8% sont signés par deux auteur(e)s ou plus et cite une moyenne de 14 références. La seconde publie un nombre un peu plus élevé de textes (18%) dont 21,3% son signés par deux auteur(e)s ou plus et cite un nombre moyen de 10,4 références. Dans les deux revues, ces textes abordent un nombre comparable de sujets, avec une dominante pour les catégories Fonctions dans Argus et Services dans Documentation et bibliothèques et comprennent un nombre plus important de recherches menées par en quête. De son côté, Archives publie un volume nettement moins élevé de textes de recherche (7,4%), dont 26,9% sont signés par deux auteur(e)s ou plus; ces textes citent un nombre moyen de 17,6 références, abordent surtout les types de documents/supports et rendent plus compte de recherches basées sur l'étude historique.

DISCUSION DES RÉSULTATS

Les études antérieures mettent en évidence une certaine variation dans les proportions de textes de recherche identifiés. Ainsi la proportion observée par Peritz (1977), soit 35% des textes parus dans 39 revues de base entre 1950 et 1975, est-elle loin d'être homogène avec les proportions observées dans quatre études subséquent es basées en principe sur la même méthodologie. Soit, chez Feehan et al. (1987) : 23,6% des textes parus dans 91 revues de base en 1984; chez Järvelin et Yakkari (1990) : 54% des textes parus dans 37 revues de base en 1985; chez Kumpulsinen (1991) : 56,8% des textes parus dans 30 revues de base en 1975; et chez Nour (1985) : 24,4% des textes parus dans 41 revues de base en 1980. Cependant, les deux études identifiant une proportion de plus de 50% mettent en question la sélection du corpus de "revues de base", incluent plus de revues "scientifiques" dans leur propre échantillon et en excluent les revues "à dominante professionnelle".

Lorsque mise en relation avec les trois études menées hors Québec qui analysent des corpus comparables, la production québécoise de TEXTES DE RECHERCHE en sciences de l'information apparaît comme étant plus faible, mais encore relativement comparable. Lorsque mise en relation avec une étude antérieure portant sur la revue Documentatio n et bibliothéques (Lajeunesse et Wilson, 1981), cette production semble indiquer que la recherche menée au Québec s'est développée durant la période examinée. Relevons, à cet égard, quelques indices mentionnés dans des études connexes : entre 1975 et 1989, 118 chercheurs québécois ont signalé des p rojets à inclure dans la base de données de la Bibliothèque nationale du Canada; les informations correspondantes révèlent que les activités de recherche ont lieu à la fois dans les milieux professionnels et dans les milieux d'enseignement et de recherche, ces derniers étant cependant les seuls à générer des textes dans plus d'une revue; nous avons observé, dans la présente étude, une croissance du nombre de sujets étudiés ce qui indiquerait, selon Lajeunesse et Wilson (1981), "une spécialisation du traitement du contenu" et reflétersat en conséquence le développement de la profession; le nombre dominant d'enquêtes peut être considé ;ré comme révélateur d'une discipline encore en train de se constituer, en particulier par le recours à des études descriptives cernant la réalité professionnelle, comme cela a été constaté, entre autres, en sciences de l'éducation, mais le fait que les méthodes de recherche continuent à se diversifier peut être compris comme un signe encourageant de maturation. Enfin, ces constatations s'appliquent également au domaine de l'archivistique, dont le développement semble avoir été plus lent et tardif mais qui représente, selon Gagnon-Arguin (1988), un champ "relativement neuf et en expansion rapide".

Nous conclurons par deux remarques. D'une part, il convient de garder en mémoire la spécificité des revues étudiées, qui sont de langue française dans un continent nord-américain largement anglophone, de même que le fait que les chercheur(s) francophones du Québec publient également dans des revues extérieures au Qu&eacu te;bec. D'autre part, malgré son importance, l'article de périodique ne représente qu'un canal de diffusion des résultats de la recherche parmi d'autres. Pour obtenir une image globale de cette diffusion, il convient en conséquence d'intégrer des études complémentaires comme, par exemple, celle de Chu et Wolfram (1991). Il nous reste ains i de nombreuses pistes d'investigation pour le futur.

Note: Les résultats relatifs à cette partie de la recherche ont été publiés dans la revue Argus (vol. 22, no. 1, 1993, pp. 10-23) sous le titre "Étude de la publication des résultats de la recherche en sciences de l'information dans trois revues québécoises."

LISTE DES SOURCES CITÉES

  1. CHU, Clara M.; Wolfram, Dietmar. "A survey of the growth of Canadian research in information science". Canadian journal of science, vol. 16, no. 1, 1991, pp. 12-28.
  2. FEEHAN, Patricia E.; Gragg, W. Lee; Havener, W.Michael; Kesler, Diane D. Library and information science research: an analysis of the 1984 journal literature. Library and information science research, vol. 9, 1987, pp. 173-185.
  3. LAJEUNESSE, Marcel; Wilson, Lise. Vingt-cinq ans de publication périodique en bibliothéconomie au Québec : analyse quantitative du Bulletin de l'ACBLF/Documentation et bibliothèques (1955-1979). Argus, vol. 27, no. 2, 1981, pp. 53 67
  4. GAGNON-ARGUIN, Louise. Les vingt ans de la revue Archives : analyse des articles et des auteurs de 1969 à 1988. Archives, vol. 20, no. 1, 1988, pp. 3-29.
  5. J_RVELIN, Kalervo; Yakkari, Pertti. Content analysis of research articles in library and information science. Library and information science research, vol. 12, 1990, pp. 395-421.
  6. KUMPULAINEN, Sisko. Library and information science research in 1975: content analysis of the journal articles. Libri, vol. 41, no. 1, 1991, pp. 59 76.
  7. NOUR, Martyvonne M. A quantitative analysis of the research articles published in core library journals of 1980. Library and information science research, vol. 7, 1985, pp. 261-273.
  8. PERITZ, Bluma C. Research in library science as reflected in the core journals of the profession: a quantitative analysis (1950-1975). Ph.D., University of California, Berkeley, 1977, 223 p.