IFLA

As of 22 April 2009 this website is 'frozen' in time — see the current IFLA websites

This old website and all of its content will stay on as archive – http://archive.ifla.org

IFLANET home - International Federation of Library Associations and InstitutionsAnnual ConferenceSearchContacts
*    
To Bangkok Conference programme

65th IFLA Council and General
Conference

Bangkok, Thailand,
August 20 - August 28, 1999


Code Number: 081-143-F
Division Number: VII
Professional Group: Information Technology
Joint Meeting with: -
Meeting Number: 143
Simultaneous Interpretation:   Yes

Success - pour une stratégie de recherche structurée : retrouver l'information à l'heure des systèmes d'information globale

Chaim Zins
Université d'Haïfa
Haïfa, Israël


Abstract

La recherche d'information est une suite d'actions liées entre elles. Chaque action influe sur le cours de la recherche, et ainsi affecte le résultat final. Par conséquent, le raisonnement du chercheur est la clé du succès d'un processus de recherche. C'est pourquoi il est essentiel de former les bibliothécaires et les professionnels de l'information, aussi bien que les chercheurs du terrain à l'adoption de stratégies de recherche structurées, fondées sur des procédures et des techniques d'investigation rationnelles et planifiées. Success propose une stratégie pour une recherche structurée. Elle s'appuie sur le principe de planification de la recherche selon quatre étapes successives : Quoi, , Mots-clés et Ah - l'Approche Heuristique. Formulez ce que vous cherchez (quoi). Localisez chercher. Sélectionnez des mots-clés, et utilisez l'approche heuristique. (Cela pourrait susciter un ah ! - Ah ! j'ai trouvé. )


Paper

Former à l'information

Le développement intensif des technologies de l'information accélère le développement de systèmes d'information sophistiqués qui élargissent l'horizon humain. Nous vivons à l'heure des systèmes d'information globale, accessibles par Internet. Pourtant, utiliser ces innovations requiert un minimum de connaissances et de compétences. La formation à l'information semble bien être un passage obligé à l'aube du nouveau millénaire.

Essai/erreur

La plupart des gens cherchent l'information en utilisant des méthodes aveugles . Habituellement, pour de telles recherches - quand elles sont réalisées sur le Web, on tape une requête dans un des moteurs de recherche populaires, Altavista, Yahoo, etc. Très souvent, de telles recherches se terminent par un 0 réponse ou par un succès étourdissant, avec des milliers de résultats inutiles - beaucoup de bruit pour rien. La technologie informatique nous a rendus extrêmement impatients. Nous avons désespérément besoin d'information. Mais nous voulons avidement l'obtenir ici et maintenant. C'est pourquoi, et ce n'est pas surprenant, nous nous retrouvons habituellement encombrés de vide. La concentration d'information non-pertinentes et inutiles est désespérante.

Pour une recherche méthodique

Ces frustrations fréquentes induisent un authentique besoin pour une recherche méthodique, fondée elle-même sur des techniques de recherche systématiques. C'est vrai pour tous types d'utilisateurs (professionnels, étudiants, grand public), pour tous types d'informations (commerciales, pédagogiques, scientifiques) et pour toutes formes de recherche (dans le cyber-espace comme dans le réel-espace). Indubitablement, Internet apparaît aujourd'hui comme l'accomplissement ultime de la notion de globalisation. Et pourtant, nous avons très souvent tendance à ignorer d'autres ressources majeures. Malgré son statut hégémonique, Internet n'est qu'une des nombreuses ressources disponibles pour les personnes instruites.

La recherche d'information est une suite d'actions liées entre elles ; chacune déterminant le cours de la recherche et affectant ainsi le résultat final. Par conséquent le raisonnement du chercheur est la clé du succès du processus de recherche. Les bibliothécaires et les professionnels de l'information, aussi bien que les chercheurs du terrain doivent donc être formés à l'adoption de stratégies de recherche structurées, fondées sur des procédures et des techniques d'investigation rationnelles et planifiées.

QOMA pour une recherche approfondie

Success est une stratégie pour une recherche structurée (1). Elle se fonde sur le principe de planification de la recherche selon quatre étapes successives : Quoi, , Mots-clés et Ah - l'Approche heuristique. Formulez ce que vous cherchez (quoi). Localisez chercher. Choisissez des mots-clés, et utilisez l'approche heuristique. (Ca pourrait susciter un ah ! - ah ! j'ai trouvé .)

Quoi. Expliciter la stratégie de recherche a pour but de faire le point sur la recherche en spécifiant les besoins d'information. Le processus de formulation oblige le chercheur à caractériser les besoins de connaissance (ou, dans la plupart des cas, les besoins d'information) en termes d'énoncés de recherche distincts. Cela lui permet de réduire des travaux complexes à une liste spécifique de procédures exécutables.

Où. La stratégie de recherche dicte les ressources potentielles. Par exemple, on cherchera un article médical de cardiologie plutôt dans la base de données Medline que dans Altavista. Si on cherche à connaître l'espérance de vie en Inde, on consultera le World Factbook de la CIA et non Yahoo. Enfin vous pourrez trouver l'adresse d'un grand magasin de Manhattan dans les pages jaunes de New-York, et pas dans Excite. Néanmoins Altavista, Yahoo et Excite sont parfaits pour localiser Medline, le World Factbook de la CIA et les pages jaunes de New-York sur le réseau.

Localiser les ressources potentielles s'avère facile pour des chercheurs expérimentés qui sont familiers d'un sujet. Mais le réel défi est de localiser les sources d'information quand le sujet est nouveau pour le chercheur. Dans ce cas, la recherche prend la forme d'une procédure en deux temps. D'abord le chercheur doit localiser des sources pertinentes, en utilisant des techniques de recherche structurées. Ensuite, il peut exécuter la recherche primaire proprement dite.

Mots-clés. Le choix des mots-clés affecte la précision du résultat. Ils doivent amener à des résultats adéquats, c'est à dire ni trop étendus, ni trop précis. Choisir les mots appropriés requiert quelques connaissances et savoir-faire de base. Le chercheur devrait être en mesure de caractériser l'information recherchée, en utilisant une terminologie liée au sujet. Il doit pouvoir épeler correctement les mots-clés, en s'aidant d'outils de référence électroniques ou imprimés (c'est à dire des dictionnaires, des vérificateurs d'orthographe, des glossaires et des thesaurus). Retrouver efficacement l'information implique fréquemment l'utilisation de thesaurus professionnels. Par exemple MeSH pour l'information médicale, le thésaurus d'ERIC pour les sciences de l'éducation, les Subject Headings de la Bibliothèque du Congrès et le thesaurus Roget pour l'information généraliste.

L'approche heuristique. L'approche heuristique dépend de certaines conditions (à savoir les caractéristiques des outils de recherches ou des sources, la nature de la procédure, le degré d'expertise du chercheur, etc.). Globalement, il y a deux méthodes de base pour retrouver l'information sur Internet : la navigation et la saisie d'une requête. Il faut noter, de toute façon, que les formats hypertexte et hypermédia permettent deux formes de liens pour la navigation : occasionnels et structurés. La navigation occasionnelle repose sur des liens associatifs ; la navigation structurée est utilisée habituellement dans les listes hiérarchiques.

On pratique la navigation structurée dans les répertoires classifiés tandis qu'on saisit des requêtes se réalise dans les moteurs de recherche. De toute façon, la nature toujours changeante d'Internet nécessite une clarification. La plupart des outils de recherche sont composés des deux éléments : répertoire et moteur de recherche. Ils permettent aux utilisateurs de choisir entre la navigation dans une classification hiérarchique et la saisie de requêtes.

En général, il est préférable de recourir à un répertoire quand l'information renvoie à un thème particulier. Il est plus perspicace d'utiliser un moteur de recherche lorsque la donnée dont on a besoin est liée simultanément à plusieurs thèmes, lorsque le thème n'est pas clair ou lorsque l'utilisateur recherche spécifiquement une référence (comme une personne, une organisation, une publication) par son nom.

L'utilisation de répertoires nécessite de la part du chercheur un ajustement de sa terminologie à celle employée dans le répertoire. Il faut remarquer que les principaux répertoires ont été conçus pour des utilisateurs américains ; pour eux le jeu de balle au pied européen (et mondial) c'est le soccer, pas le football. De plus, l'utilisation des moteurs de recherche suppose que l'utilisateur formule sa requête de façon à exploiter au mieux les techniques de recherches utilisées par le moteur (par exemple, la recherche par mots-clés, plein texte, booléenne, par champs, recherche recourant aux balises méta, à la troncature). Enfin, l'utilisateur doit apprendre à connaître l'interface-client du moteur ainsi que la syntaxe des requêtes.

Pour une stratégie de recherche structurée

Comme on peut le voir, dans la plupart des cas, une recherche documentaire réussie est le fruit d'un raisonnement organisé plus que d'une maîtrise de la technologie. La formation à l'information signifie l'intériorisation des stratégies de recherches structurées aussi bien que de la maîtrise technologique. C'est la pierre angulaire de la stratégie Success.

Validation scientifique

La stratégie Success a été développée en 1995. Elle se fonde sur des observations de terrain et des entretiens directifs avec des étudiants, des bibliothécaires professionnels et des spécialistes de l'information. Actuellement, cette stratégie est en cours d'évaluation grâce à une méthode scientifique qui s'appuie sur la méthode Delphi. Il s'agit d'une étude qualitative reposant sur trois séries d'entretiens directifs avec quinze professionnels de l'information. L'échantillon couvre une large variété de domaines, à savoir l'aérospatiale, le commerce, la chimie, la cyberculture et Internet, l'éducation, l'électronique et les technologies de pointe, la santé et la médecine, les technologies de l'information, les brevets, la science, la technologie et l'information générale. Les participants travaillent dans des institutions scolaires ou scientifiques, dans des centres d'information gouvernementaux et publics, dans des centres de recherche et développement pédagogiques, dans des sociétés industrielles et de haute technologie et dans des services Internet ou d'information commerciale.

Il a été demandé aux panélistes d'analyser de façon critique la stratégie dans son raisonnement, d'en évaluer les composants de base (c'est à dire les lignes directrices,[forms, tables], etc.), et de discuter les implications en termes de formation des utilisateurs, de formation des professionnels de l'information et de développement d'un système d'information.

La méthodologie de recherche Delphi donne la possibilité de conduire en profondeur des discussions de groupes directives, tout en protégeant l'anonymat des participants. L'anonymat a pour but de neutraliser les pressions du groupe en garantissant débats et controverses professionnels. Le premier questionnaire est constitué de 23 questions approfondies qui portent sur tous les aspects de la stratégie. La second questionnaire se fonde sur une analyse critique des 15 entretiens. Il est demandé aux panélistes de réflechir aux différentes évaluations, suggestions et positions exprimées par le groupe et de répondre à nouveau aux questions principales. Le troisième entretien permet aux participants de résumer et de conclure l'évaluation. Cette étude doit se terminer à la mi-mai 1999. Quoi qu'il en soit, les résultats préliminaires confirment les principes du raisonnement et les points fondamentaux de la stratégie.

Note:

1. Vous trouverez une version en hébreu et en anglais de la stratégie Success à l'adresse suivante : www.success.co.il

*    

Latest Revision: July 28, 1999 Copyright © 1995-2000
International Federation of Library Associations and Institutions
www.ifla.org